NOURRIR EN HIVER

Nourrir les kois dans une eau trop froide peut leur occasionner plus de soucis que de jeuner. En effet, à basse température, elles peuvent rencontrer des problèmes de digestion car les protéines deviennent difficiles à métaboliser. De plus, leur faible activité peut entraîner une accumulation de graisses. Les koi peuvent manger lorsque l’eau du bassin est inférieure à 9-10 degrés mais il faut leur donner très peu. De plus, l’alimentation doit être pauvre en protéines (wheat germ) pour une meilleure assimilation.

Au début de l’hiver, les kois vont surtout craindre les variations brutales de température. Lorsque cette dernière est stabilisée (même à une faible valeur), elles peuvent se remettre à manger en quantité réduite. Il n’est pas approprier de se donner comme règle générale la température du bassin pour leur donner ou non des granulés car l’hiver n’a pas la même rudesse dans toutes les régions de France. C’est donc à adapter au cas par cas. Par contre, il faut garder en mémoire qu’en dessous de 10 degrés, leur digestion est ralentie mais l’animal continue de consommer de l’énergie.

Laisser un commentaire