SANKE

C’est une magnifique variété de koi sans doute en raison de la présence sur le corps de trois couleurs très tranchées. Il appartient à la famille des gosanke. C’est un Koi à fond blanc avec des zones noires (sumi) et rouges (hi). Contrairement au showa, il donne vraiment l’apparence d’un kohaku sur lequel a été déposé des zones de sumi (souvent de taille réduite). Il peut avoir des nageoires pectorales blanches ou avec un peu de teijima (quelques lignes noires).  Par contre, le tejima ne doit pas recouvrir la base des nagoires.

Historiquement, il ne possède pas de sumi sur la tête ni sous la ligne latérale.

Cependant, on observe ces dernières années une évolution même dans les plus grands koi-shows : certains sanke primés présentent du sumi sur la tête et sous la ligne latérale.

De même, récemment, les éleveurs cherchent à produire des sanke avec moins de sumi (noir) sur l’ensemble du corps au profit du shiroji (blanc) : c’est le Kindai sanke qui paraît très élégant.

L’aka sanke possède une majorité de Hi.

Le maruten sanke possède une zone de hi sur la tête mais contrairement au tancho sanke, il possède du hi sur le reste du corps également.

Comme le koi est souvent acheté en nissaï ou tosaï et que le sanke nécessite plusieurs années pour se révéler, le choix délicat se traduit surtout par une évaluation de son potentiel à venir…. Pas simple.
Le sumi est particulièrement long à sortir ; Il faut donc le deviner lorsqu’il est sous-jacent.

Laisser un commentaire