UTILISATION DU SEL

L’utilisation du sel est très répandue dans notre hobby. Il permet de réduire la toxicité des nitrites, il permet aussi de traiter des infections dues à certains parasites, de traiter les champignons, de réduire le stress des koi, servir de décontaminant parasitaire lors de l’arrivée de nouveaux pensionnaires, aide le koi lors d’une Hydrophisie……

C’est le produit indispensable dans notre trousse de secours ! Nous allons développer les différents moyens et dosages pour l’utilisation du sel. On a pu lire que le sel utilisé devra être non iodé. Pour certain, cette idée est non fondée et pour d’autres, ce sel peut, sous certaines conditions, coller les branchies des koi. Les échanges gazeux seront rendus plus difficiles et cela aura des conséquences sur la santé du koi.

Doit-on prendre du gros sel ou du sel fin ? Personnellement je prends des 2. Le sel fin est plus facile à diluer. Il ne faut pas utiliser de sel de déneigement car il comporte des additifs chimiques.

Lors d’une arrivée de nouveaux koi, il est possible de faire un bain de sel court dosé à 20 grammes par litres d’eau. Cela permet de décontaminer les koi. Les parasites protozoaires seront tués, les champignons détruits et le poisson aura moins de stress. Ce dip devra durer une minute environs, si le koi se met sur le côté, le mettre au bassin immédiatement. Il faudra bien aérer l’eau pendant le dip. Je ne fais pas cette décontamination à l’arrivée d’un nouveau koi car mon pisciculteur préféré a déjà fait une bonne quarantaine.

En cas d’hydropisie, le koi peut être mis en quarantaine dans un bac de maintenance. Le dosage de sel sera de 2 à 3 grammes par litres d’eau le 1er jour, le 2ème jour il sera doublé jusqu’à arriver à 7 grammes au bout de 3 jours. L’eau du bac sera bien aérée pendant le traitement. Au bout d’une semaine, le degré de salinité devra être réduit à l’aide de changements d’eau. Il se fera progressivement sur plusieurs jours et le volume d’eau changé ne devra pas dépasser 20% du volume d’eau du bassin. Cette diminution de la salinité devra se faire jusqu’à atteindre la valeur de 3 grammes par litres d’eau et devra se faire sur une semaine et demie. Normalement, le koi devrait dégonfler en quelques jours à l’aide du sel. Ce traitement peut être éventuellement accompagné d’autres traitements comme des injections d’antibiotiques ou autres en fonction des pathologies. Attention car certains traitements sont incompatibles avec le sel (par exemple le formol). Pendant le traitement, il est très important de surveiller les taux d’ammoniaque et de nitrites.

Si un koi subit une attaque de parasites protozoaires (Costia, Points blancs,…), un dip de sel dosé à 20 grammes pendant une minute est efficace. Pour les chilodonella , ce traitement est inefficace. Il faudra bien aérer pendant le traitement. Ce type de traitement est efficace contre les champignons et les moisissures.

Les traitements au sel se feront de préférence dans des bacs dédiés et non dans le bassin. La raison essentielle est que pour éliminer le sel de l’eau, la seule solution est de faire des changements d’eau. Les quantités de sel pour atteindre les valeurs permettant de faire les traitements sont aussi beaucoup plus importantes que pour un bac de maintenance. Une autre raison est une incompatibilité du sel avec certains traitements.

En cas de nitrites dans un bassin, le sel annihile la toxicité grâce à la présence de chlorure. Deux grammes par litres d’eau sont alors préconisés mais cela reste une mesure temporaire, il faudra résoudre le problème de la présence de nitrites dans votre bassin.

ESPRIT KOI ne pourra être tenu responsable en cas problème ou de mauvaise utilisation du selet de tout autre traitement.

Laisser un commentaire