YAMATO NISHIKI

Le Yamato nishiki résulte du croisement entre un sanke et un ogon platinum. C’est donc un koi métallique à fond platinum avec du Hi et du Sumi.

Etymologiquement, le mot « Yamato » était un terme prononcé « Wa » par les Chinois pour désigner le Japon. Les Japonais ont adopté « Yamato » pour désigner leur propre pays pendant plusieurs siècles jusqu’à se rendre compte qu’il signifiait « petit et laid » en chinois…Abandonné par les Japonais, ce terme est encore utilisé par les chinois pour désigner le Japon de manière péjorative.

C’est une très belle variété avec un fort potentiel. Les évolutions se font sur plusieurs années au niveau de l’apparition du sumi à l’image des sanke. Comme il est très difficile d’obtenir des koi de bonne qualité, les producteurs ne la produisent quasiment plus. Elle est donc peu populaire, peu connue et donc difficile à trouver.

Elle existe en version doitsu appelé également Heisei Nishiki. L’absence d’écaille permet sur cette variété d’obtenir des couleurs plus brillantes et profondes.

Laisser un commentaire